Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Fiches thématiques ROUMICS /  ROUMICS « Les TIC et l’accompagnement socioprofessionnel, l’emploi, la formation » (16 juin 2005) /  Fiche ROUMICS 2005 : Service d’Orientation et de Formation pour Femmes à la recherche d’un Travail (SOFFT) - « Femmes et informatique », formation et insertion professionnelle

ROUMICS « Les TIC et l’accompagnement socioprofessionnel, l’emploi, la formation » (16 juin 2005)

Fiche ROUMICS 2005 : Service d’Orientation et de Formation pour Femmes à la recherche d’un Travail (SOFFT) - « Femmes et informatique », formation et insertion professionnelle

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Présentation de la structure et de son activité :

Le Service d’Orientation et de Formation pour Femmes à la recherche d’un Travail (SOFFT), créé en 1990, est le secteur de formation du Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion (CVFE), de Liège, en Belgique.

SOFFT s’adresse aux femmes que la vie a éloignées de l’emploi et qui désirent se relancer dans une activité professionnelle, mais qui manquent de compétences dans le domaine qu’elles visent ou ne voient pas clair dans leurs motivations.

SOFFT leur propose trois types de modules de formation, en se fondant sur une méthodologie participative :

- Orientation professionn’elle : bilan de compétences et élaboration d’un projet professionnel, avec un accent mis sur les métiers non traditionnellement féminins ;
- Explore : formation informatique préparatoire à une formation de qualification et découverte des métiers techniques de l’informatique ;
- LEA : programme d’insertion qui permet aux femmes de renforcer leurs compétences sociales.

SOFFT fait également partie, avec trois autres centres de formation belges, du réseau ADA dont l’objectif est de mettre tout en œuvre pour aider les femmes à accéder aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, notamment sur le plan professionnel.

Sujet de l’intervention :

Madame Fatzaun, directrice de SOFFT, mènera un exposé sur le thème « Femmes et informatique », sous l’angle de la formation et de l’insertion professionnelle.

L’exposé sera introduit par un certain nombre de chiffres illustrant la situation des femmes par rapport aux TIC en Belgique.

Né à Liège en 1990, SOFFT (Service d’Orientation et de Formation pour Femmes à la recherche d’un Travail) s’attache à donner à des femmes éloignées ou exclues du marché du travail des perspectives d’autonomie plus grande et une ouverture sur tous les secteurs d’activité professionnelle, principalement les secteurs porteurs d’emplois et les métiers non traditionnellement féminins.

Dans les outils que les équipes de SOFFT ont mis au point et qui sont des modules de formation conçus sur la base d’une méthodologie participative, la dimension « nouvelles technologies » a été présente depuis le départ et n’a fait que se confirmer au fil du temps.

Dès les premiers modules d’orientation professionn’elle, l’informatique jouait un rôle à travers la rédaction de Curriculum Vitae sur un simple Mac Intosh. Très rapidement, la découverte de l’ordinateur et la consultation d’Internet ont fait partie du programme de la formation. Dans une optique d’égalité des chances, l’objectif était de permettre aux femmes de s’approprier sans attendre la technologie informatique. Il y avait d’emblée une volonté de lutter contre la fracture numérique.

Ensuite SOFFT s’est inséré dans des partenariats transnationaux au sein de projets européens. Ces collaborations nouées avec des groupes confrontés au même type de préoccupations et de publics ont permis de découvrir d’autres expériences et de faire avancer le travail. En 1995, un projet Leonardo mené avec la Suède et la Martinique a débouché sur la création d’outils de sensibilisation aux métiers non traditionnellement féminins, tout en donnant un premier éclairage vers l’informatique. Ensuite, un projet Now impliquant avec SOFFT un groupe napolitain et un groupe breton s’est concrétisé par la mise en place, de 1998 à 2000, des premières formations à la réalisation de sites Internet.

Par la suite, en 2000, notre engagement dans l’égalité des chances et notre expérience en formation à l’informatique ont tout naturellement conduit SOFFT à participer, avec quatre autres partenaires, à la mise en place du réseau ADA, qui porte le prénom de la première femme programmeuse, Ada de Lovelace. L’objectif de ce réseau, qui regroupe des centres de formation à l’informatique en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, est de faciliter l’accès des femmes aux nouvelles technologies et, singulièrement, aux filières informatiques.

Pour SOFFT, l’une des premières actions entamées dans ce cadre a été la mise sur pied du module de formation Explore, qu’on peut définir comme une porte ouverte à la découverte des métiers techniques de l’informatique. Explore propose une formation de base à l’informatique, complétée par des modules courts (hardware, programmation, systèmes d’exploitation, réseaux, Web, etc.). L’objectif est de préparer les participantes à suivre une formation qualifiante au sein des filières informatiques.

Contact :

Madame Myriam FATZAUN, directrice

SOFFT, Service d’Orientation et de Formation pour Femmes à la recherche d’un Travail
En Féronstrée, 23 4000 Liège - Belgique
Tél : 00.32.4.250.96.90
Mail : myriamfatzaun cvfe.be
Site web : http://www.cvfe.be

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page