Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Fiches thématiques ROUMICS /  Fête de l’Internet de Roubaix « Démocratie locale et Numérique » (31 mars 2011) /  FICHE Fête de l’Internet 2011 : Utilisation des TIC pour le débat sur la charte du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale (62)

Fête de l’Internet de Roubaix « Démocratie locale et Numérique » (31 mars 2011)

FICHE Fête de l’Internet 2011 : Utilisation des TIC pour le débat sur la charte du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale (62)

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Faciliter l’accès à l’information et à la participation aux actions du Parc naturel régional

Présentation :

Le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale s’étend sur 152 communes, entre Boulogne, Calais et Saint-Omer.
C’est un territoire reconnu pour la qualité de son patrimoine, et sur lequel, à l’initiative de la Région Nord-Pas de Calais, les communes, intercommunalités, départements, chambres consulaires, ont décidé de mettre en œuvre un programme de développement basé sur la préservation et la mise en valeur de ce patrimoine.

Un syndicat mixte regroupe tous ces acteurs et coordonne leur action. L’équipe technique du syndicat mixte met en œuvre les actions décidées par les élus dans des domaines très divers : biodiversité, patrimoine culturel, eau, énergie, urbanisme, paysages, agriculture, activités, éducation au développement durable, accueil... Le Parc est donc amené à travailler avec tous les publics.

Le label « Parc naturel régional » est attribué par le Ministère de l’écologie pour une durée de 12 ans. Afin de renouveler ce label prestigieux, le syndicat mixte du Parc naturel est engagé dans la révision de sa charte fondatrice. La charte doit faire l’objet d’un maximum de concertation avec les élus, les forces vives et les habitants. La loi impose d’ailleurs la tenue d’une enquête publique, mais ce dispositif n’est pas satisfaisant à lui seul.

Sujet de l’intervention :

M. François MULET (directeur adjoint chargé de communication), présentera le projet de concertation de la nouvelle charte du Parc.

Le projet de concertation des habitants se fait dans un contexte de révision de la charte du Parc afin de pouvoir renouveler le label Parc naturel régional du site.

Une phase essentielle qui se prête bien à la concertation : l’avant-projet

Après les démarches participatives de la phase de diagnostic, d’évaluation et de définition des pistes d’actions, l’étape du débat sur l’avant-projet a l’avantage de porter sur du concret avec une marge de manœuvre encore suffisante pour permettre une réelle prise en compte de l’apport des habitants.

Le principal objectif : la mobilisation des habitants à la mise en œuvre de la charte

Au cours de la première étape de ce projet, les habitants sont invités à prendre conscience des enjeux pour le territoire et à exprimer leurs priorités en termes de domaines d’actions. Puis, un site internet dédié leur propose de commenter l’avant-projet de charte et d’enrichir les fiches-actions par des propositions d’actions individuelles ou collectives. Ils peuvent aussi se pré-inscrire pour manifester leur volonté d’aller plus loin.

La deuxième étape vise à créer une communauté d’habitants impliqués dans une mobilisation en faveur du développement durable du territoire. Des réunions locales, de type informel chez l’habitant ou de type soirée débat public, permettant de collecter des avis, des engagements, des témoignages, sous forme audiovisuelle qui seront archivés sur le site sur un mode interactif ouvrant au débat.

Les jeunes générations constituent le public ciblé, notamment les 15/30 ans. Pour être efficace, ce projet doit être annoncé par une bonne campagne de communication. Le site est couplé à des pages Facebook pour faciliter la transition.

Le site www.moietmonparc.com a fonctionné six mois en proposant débats vidéo, textes commentés, engagements personnels et quiz humoristiques. Si la fréquentation est satisfaisante, la participation est restée faible. La charte du parc est sans doute trop complexe et trop éloignée des internautes pour inciter à participer au débat. Néanmoins, le contact avec les 150 personnes inscrites va pouvoir être approfondi pour déboucher sur des actions concrètes. Par ailleurs, le site initial a évolué pour devenir une plateforme des débats citoyens du territoire du Parc.

Contact :

M. François MULET
Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale
Maison du Parc BP22
62142 Colembert
Tél : 03 21 87 90 90
Mél : fmulet parc-opale.fr
Liens : www.parc-opale.fr
www.moietmonparc.com

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page